La classe de 2MEL2 participe au projet « Apprenti journaliste aujourd’hui, citoyen demain »

Cela a commencé par une sortie à la maison de la Radio (Paris)…

 

Une matinée dans un studio à Radio France

Par FM

Le mercredi 17 janvier 2018, la classe de 2MEL2 est allée à la maison de la Radio à Paris, accompagnée des enseignants Mme Ambert, Mme Borre, M. Cabrera et M. Bonnaud. Là-bas, une intervenante se nommant Mélanie a montré le studio et présenté les ingénieurs du son, Antoine et Sébastien.

Nous avons ensuite fait la simulation d’une émission de radio pour se mettre en situation de journaliste. Cela nous a ensuite permis d’animer une émission de radio dans le cadre du projet sur le journalisme et les médias.

Pour cela, nous nous sommes répartis en plusieurs groupes, avons réunis des informations à partir d’articles trouvés dans un journal gratuit et public, et nous nous sommes enfin entraînés à présenter nos articles pour les auditeurs.

Une matinée aux commandes d’une régie de radio

Par J.

Bonjour, aujourd’hui je vais vous parler de l’expérience de technicien dans un studio de radio, expérience qui m’a beaucoup plu. On se sent à l’aise derrière les platines. On apprend vite à manipuler les consoles et le métier de technicien. Mais il y a aussi quelques difficultés car il fait faut toujours être attentif aux journalistes pour savoir, par exemple, quand lancer un jingle. En effet, ils nous font un geste pour marquer la fin ou le début de leur intervention et il faut lancer l’habillage sonore qui va avec.

La préparation d’une émission de radio

Par Le Trio Info

On trouve l’information, à condition qu’elle soit vérifiée, dans les journaux radio, télé, papier, internet, et sur les comptes fiables sur les réseaux sociaux. Ce sont les journalistes qui traitent l’information.

L’information, à l’oral donc à la radio, doit être préparée et adaptée à ce que ce soit compréhensible pour les auditeurs. Il faut choisir une information pertinente, importante et intéressante.

Les journalistes radio doivent avoir de nombreuses compétences : une bonne articulation, être calme, être attentif (lors du relais de la parole, par exemple, il faut faire attention aux signes donnés aux techniciens et savoir se tenir prêt à intervenir), être sérieux, avoir du courage et savoir bien improviser en cas de problème technique ou d’attente imprévue.

L’organisation d’un studio de radio

Par M. et A.

Comments are closed.